"Dans un Atelier" : Johnny Friedlaender et Brigitte Coudrain

GRAVER ;

ILS EN SAVENT QUELQUE CHOSE

L’ARBRE, LA PIERRE, ET LE MÉTAL,

EN ONT REÇU

LE TRAIT, LA BLESSURE ET LA GRÂCE

Solennellement

GRAVEUR

TOUJOURS À LA POINTE

Une image pour deux œuvres, c’est trop peu ;

sur quoi, me refusant de faire un choix,

je vous lèse d’une présentation,

vous offrant de venir contempler une part,

une partie de cette grâce

GRAVER

À  deux pas des Marches de la rue Malebranche, il y avait un grand amour… La légende du réel ne s’offrant pas aux regards comme les fleurs, je passai mon chemin sans le voir. Dans l’incipit qui sert de présentation aux deux œuvres, j’attire votre attention sur la part de hasard qui agit dans les rencontres que l’on aurait dû faire et que l’on ne fait pas, et que l’on finit par faire comme si elles avaient dû finalement arriver.

Michèle Cointe.