Jean-Philippe Pernot

Histoires de photos qui en disent long :

C’était jour de grâce, le jour de l’image posée sur une plaque en verre,

pas du papier que l’on peut froisser, écorner ou même brûler,

mais du beau verre lourd et transparent, toujours prêt à se rompre sous l’enduit de collodion.

L’image est l’épouse à tête d’oiseau, crâne de rat et mâchoire de lapereau,

délicatement manipulée dans les ténèbres, possédée avec délicatesse, mais sans retenue,

et qui échappe encore aux mains du photographe, ce drôle de vicaire,

pour exhiber ses seins ronds comme des coquillages, coquilles et coque luisante d’un crâne de poupée,

vide de mensonges, et déjà les pétales de fleur d’une célébration sans lendemain.

L’image est la mariée, une seule mariée à la fois, pièce unique,

et le photographe, le célébrant, nous convie en célibataire à la cérémonie du regard.

Beaucoup d’attention à prêter à cette exposition qui offre la chance de découvrir du silence.

Michèle Cointe.

Le site internet de Jean-Philippe Pernot - La page Facebook de Jean-Philippe Pernot - Biographie